Manimalworld

Dik-dik de Kirk (Madoqua kirkii)


Le dik-dik de Kirk (Madoqua kirkii) est un mammifère herbivore appartenant à la famille des bovidés. Cette petite antilope africaine forme le genre Madoqua avec trois autres espèces de dik-diks.


Dik-dik de Kirk (Madoqua kirkii)
Dik-dik de Kirk (Madoqua kirkii)



DESCRIPTION

Le dik-dik de Kirk est un mammifère ongulé mesurant de 55 à 77 cm de long, entre 35 et 45 cm de haut pour un poids allant de 2,7 à 6,5 kg. La queue mesure de 4 à 6 cm de long. Seuls les mâles sont dotés de cornes ondulées, qui peuvent mesurer 11,4 cm de long au maximum. Celles-ci peuvent être un peu cachées par une touffe de longs poils érectiles.

La coloration du pelage est gris jaunâtre à brun rougeâtre sur le dos. Le ventre, l’intérieur des jambes et le bas du menton sont grisâtres à blanc. La tête et les pattes sont de couleur fauve.

La caractéristique la plus distinctive de cette espèce particulière de dik-dik, c'est que son museau est particulièrement allongé comme une trompe. Cette trompe est une adaptation pour le refroidissement qui permet au sang veineux de refroidir par évaporation de la muqueuse dans la cavité nasale pendant la respiration normale ou en situation de stress de chaleur lorsqu'il halète.


Madoqua kirkii
Madoqua kirkii
© Manimalworld

HABITAT

L'aire de répartition du dik-dik de Kirk se situe à l'extrême sud-est de la Somalie, au centre et au sud du Kenya, au nord et au centre de la Tanzanie, le sud-ouest de l'Angola et en Namibie.

Ce bovidé se produit dans une grande variété d'habitat, tel que les garrigues sèches de bosquets humides et les prairies de la savane. Son habitat doit contenir beaucoup d'arbustes pour se cacher et se nourrir, mais ne nécessite pas beaucoup d'eau. Affectionnant les terrains secs (caillouteux, rocheux ou sablonneux) il peut être observé jusqu'à 3 000 m d'altitude.


Madoqua kirkii map
Carte de répartition du dik-dik de Kirk

ALIMENTATION

Le dik-dik de Kirk est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose de feuilles d'arbres et d'arbustes, de graminées, d'herbes et de carex. Parce qu'il est petit, les exigences métaboliques par kilogramme sont élevées et il doit consommer plus de nourriture par kilogramme de poids corporel que les grands ongulés.

L'animal est parfaitement adapté aux conditions de sécheresse et se nourrit d'arbustes qui sont riches en protéines, ainsi que plusieurs plantes succulentes xérophiles. Les produits alimentaires sont très divers et sont généralement de haute valeur nutritionnelle. La seule eau qu'il consomme est à la fois la rosée sur la végétation et le peu d'humidité présente dans la végétation, mais peut mourir au bout d'une semaine s'il est privé de sel.


Dik-dik de Kirk 02
Le dik-dik de Kirk est un animal herbivore
© Manimalworld

REPRODUCTION

Chez le dik-dik de Kirk, on note un pic de naissance de novembre à décembre et d'avril à mai. Après une période de gestation estimée à une durée située entre 169 et 174 jours, la femelle met au monde un seul petit pesant entre 560 et 795 g. Le jeune est allaité durant 3 à 4 mois. Le taux de survie pour les petits est de 50 %. Les femelles dik-diks atteignent leur maturité sexuelle à 6 ou 8 mois et les mâles vers 8 à 9 mois. L'espérance de vie de l'espèce est d'environ 10 ans.


Dik-dik de Kirk 03
Le dik-dik de Kirk vit en couple monogame
© Manimalworld

COMPORTEMENT

Le dik-dik de Kirk est principalement actif dans la matinée et en fin d'après-midi, même s'il peut poursuivre son activité tout au long de la nuit. Les couples monogames défendent un territoire de 12,5 à 75 acres, et si aucune condition défavorable inattendue ne survient, ils peuvent occuper le même territoire toute leur vie. Des pistes traversent la couverture épaisse, qui sont utilisées avec une certaine régularité. Le long des frontières du territoire, et d'autres lieux importants pour ces animaux, ils déposent leurs excréments. Les deux sexes marquent la limite de leur territoire par des sécrétions provenant de leurs glandes pré orbitales, même si ce comportement est plus fréquemment pratiqué par les mâles. Malgré le marquage commun, seul le mâle défend le domaine familial, chassant tous les intrus de la même espèce, y compris les autres femelles. Les conflits entre voisins territoriaux ne sont pas fréquents, mais se produisent parfois.

Lorsqu'il est surpris le dik-dik fait des bonds en zigzag rapide, se précipitant pour la couverture épaisse tout en faisant un appel pour alerter ses congénères. L'animal est admirablement camouflé dans son milieu naturel pour échapper aux prédateurs.


Madoqua kirkii 01
Dik-dik de Kirk en captivité au zoo d'Amnéville
© Manimalworld

PRÉDATEURS

Comme pour bon nombre d'antilopes, le dik-dik de Kirk est une proie de choix pour plusieurs prédateurs naturels dont le lion, le léopard, le guépard, le caracal, la hyène, le lycaon, le chacal, le ratel, le crocodile et le python de Séba. Les plus jeunes sont également la proie des aigles, des babouins et des genettes.


Dik-dik de Kirk 04
Gros plan d'un dik-dik de Kirk
© Manimalworld

MENACES

Actuellement, il n'y a pas de véritables menaces pesant sur le dik-dik de Kirk, enfin pouvant peser sur la survie de l'espèce. Ce bovidé est néanmoins affecté par l'expansion agricole et la chasse excessive dans certaines régions. Cependant, sa capacité à survivre dans les broussailles et les zones surpâturées ainsi qu'aux changements de végétation l'aide grandement à subsister là où d'autres espèces d'antilopes n'y arriveraient pas.


Dik-dik de Kirk 05
Portrait du dik-dik de Kirk
© Manimalworld

STATUT ET CONSERVATION

Le dik-dik de Kirk n'est pas considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN et n'a actuellement aucun statut spécifique aux annexes de la CITES.

Son statut se justifie par le fait que l'espèce est relativement commune dans toute son aire de répartition et qu'on la trouve dans de nombreux parcs nationaux.


Dik-dik de Kirk 06
Dik-dik de Kirk au zoo d'Amnéville

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît quatre sous-espèces distinctes de dik-dik de Kirk :

- Madoqua kirkii cavendishi

- Madoqua kirkii damarensis

- Madoqua kirkii hindei

- Madoqua kirkii kirkii


Kirk's dik-dik
En anglais, le dik-dik de Kirk est appelé Kirk's dik-dik
© Manimalworld

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communDik-dik de Kirk
English nameKirk's dik-dik
Español nombreDicdic de Kirk
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleAntilopinae
GenreMadoqua
Nom binominalMadoqua kirkii
Décrit parAlbert Günther
Date1880



Satut IUCN

Préocupation mineure (LC)

Dik-dik de Kirk 01
Le dik-dik de Kirk
© Manimalworld

SOURCES