Manimalworld

Chèvre sauvage (Capra hircus)


La chèvre sauvage (Capra hircus) est un mammifère herbivore appartenant à la famille des bovidés. Cette chèvre est une des neuf espèces formant le genre Capra.


Chèvre sauvage (Capra hircus)
Chèvre sauvage (Capra hircus)



DESCRIPTION

En général, les chèvres sauvages se caractérisent par une taille moyenne, des formes trapues, un pelage court, des cornes arquées, des jambes musclées et puissantes. Elles sont très agiles et particulièrement adaptées au saut. C'est un animal de taille moyenne dont la taille varie entre 80 et 100 cm de long, de 40 à 58 cm de haut pour un poids allant de 15 à 80 kg. Leur pelage varie en couleur pouvant être crème, gris, brun, roux et noir. Les nuances varient également, certains spécimens présentent une robe de couleur unie, mixte, tachetée ou rayée.


Capra hircus
Capra hircus
© Manimalworld

HABITAT

La chèvre sauvage est une espèce présente dans certaines contrées d'Europe (Crète) et au Moyen-Orient en Afghanistan, au Pakistan, en Iran et en Turquie. L'espèce préfère les hauts plateaux rocheux où elle occupe les espaces couverts de broussailles, les affleurements rocheux, les surplombs, les terrains herbeux et les sous-bois de conifères.


Capra aegagrus map
Carte de répartition de la chèvre sauvage

BIOLOGIE

Animal herbivore, la chèvre sauvage se nourrit essentiellement de plantes herbacées, de graminées, de végétaux ligneux, et d'arbustes.

La période de rut a lieu d’octobre à décembre, et les naissances d’avril à mai. Après une période de gestation estimée à une durée comprise entre 142 et 153 jours, la femelle met au monde 1 ou 2 chevreaux pesants chacun 2 kg environ. Les jeunes sont sevrés à l'âge de 3 mois. Les mâles atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge d'un an, et les femelles vers 10-11 mois. La longévité est supérieure à 10 ans chez les mâles, alors que chez les femelles l’espérance de vie est plus courte.

D’octobre à mai, la chèvre sauvage est active le jour et la nuit, tandis que de juin à septembre, elle ne se déplace guère pendant la journée à cause des chaleurs.


Chèvre sauvage 01
Chèvre sauvage de Samaria en Crète

POPULATIONS

Il n'existe actuellement aucune estimation sur le nombre de chèvres sauvages dans le monde. Bien que les populations varient très largement, les chèvres sauvages restent relativement rares ou totalement absentes dans beaucoup de régions de son aire de répartition originelle. Dans certains endroits, il est clair que les populations ont drastiquement baissé. Cependant, il existe des preuves de rétablissement de certaines populations localisées lorsqu'une protection adéquate est en place.


Chèvre sauvage 02
Chèvre sauvage du Pakistan

TAXONOMIE

Selon les auteurs, la chèvre sauvage et la chèvre domestique sont traitées de manières différentes. Certains, tel que l'IUCN, considèrent les deux espèces comme des espèces distinctes nommées respectivement Capra aegagrus et Capra hircus. D'autres traitent ces taxons comme une seule et même espèce. Dans ce cas, Capra hircus est utilisé pour désigner les espèces sauvages et sa forme domestiquée. L'ITIS ne reconnaît d'ailleurs pas le nom vernaculaire Capra aegagrus.

À savoir également que des chèvres sauvages et moutons sauvages vivent sur les îles méditerranéennes et sont généralement reconnues comme ayant été introduites par l'homme. Donc, ces taxons devraient être inclus dans les espèces domestiques respectives (Capra hircus, Ovis aries) et non pas comme des sous-espèces de taxons sauvages.


Chèvre sauvage 03
Illustration d'une chèvre sauvage

STATUT ET MENACES

En considérant que la chèvre domestique soit une espèce à part, le statut de la chèvre sauvage laisse plutôt perplexe. En effet, la forme domestiquée est présente sur tout le globe alors que la forme sauvage se rapproche tout doucement de l'extinction. La Liste rouge de l'IUCN répertorie d'ailleurs l'espèce dans la catégorie Vulnérable (VU).

Les principales menaces qui pèsent sur cette espèce sont le braconnage, la concurrence pour les ressources alimentaires avec le bétail, ainsi que la perturbation et la perte de l'habitat par l'exploitation forestière et le défrichement des terres. La tendance actuelle démontre que les populations sauvages sont en constante diminution, atteignant 30 % de ses effectifs en trois générations. Il y a un besoin urgent d'informations à jour sur la situation de cette chèvre.


Capra aegagrus
Capra aegagrus

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît six sous-espèces distinctes de chèvres sauvages. Néanmoins, la liste ci-dessous est non exhaustive dans la mesure où celle-ci pourrait encore évoluer et que les statuts de chacune des sous-espèces ne sont pas clairement définis.

- Chèvre de l'île de Joura - Capra hircus jourensis

- Chèvre domestique - Capra hircus hircus

- Chèvre égagre - Capra hircus aegagrus

- Chèvre sauvage de Grèce - Capra hircus picta

- Chèvre sauvage du Pakistan - Capra hircus chialtanensis

- Kri-kri - Capra hircus cretica


Wild goat
En anglais, la chèvre sauvage est appelée Wild goat

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communChèvre sauvage
English nameWild goat
Español nombreCabra salvaje
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleCaprinae
GenreCapra
Nom binominalCapra hircus
Capra aegagrus
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Johann Christian Erxleben
Date1758
1777



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

SOURCES