Manimalworld

Céphalophe de Grimm (Sylvicapra grimmia)


Le céphalophe de Grimm (Sylvicapra grimmia) est une antilope appartenant à la famille des bovidés. Ce céphalophe est le seul représentant du genre Sylvicapra. Le céphalophe de Grimm est également appelé Céphalophe commun.


Céphalophe de Grimm (Sylvicapra grimmia)
Céphalophe de Grimm (Sylvicapra grimmia)



DESCRIPTION

Le céphalophe de Grimm est un mammifère ongulé mesurant 1 m de long environ, 50 cm de haut pour un poids allant de 12 à 25 kg. Le dimorphisme sexuel est visible chez cette espèce, les femelles étant généralement plus grandes et plus lourdes que les mâles. Les cornes des mâles peuvent atteindre 11 cm de long.

La coloration du pelage est variable selon les régions où cette espèce vit. Cela peut aller du châtain dans les zones forestières de l'Angola au gris grisonnant dans les savanes du nord, ou encore avec des nuances brun clair dans les régions arides. Les céphalophes vivant dans les régions montagneuses ont un manteau plus épais que ceux vivant dans les savanes, les forêts et les prairies.

Les mâles arborent une paire de cornes pointues fortement rainurées à la base. Habituellement, les femelles n'ont pas de cornes, mais il arrive parfois que certaines en aient tout de même.


Sylvicapra grimmia
Sylvicapra grimmia

HABITAT

Le céphalophe de Grimm est l'une des antilopes les plus répandues du continent africain, se produisant dans toutes les zones de savanes boisées d'Afrique subsaharienne. En dépit des populations humaines denses, de nombreux domaines de son aire de répartition historique sont demeurés pratiquement inchangés. On le retrouve notamment dans les pays suivants : Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, République démocratique du Congo, Côte d'Ivoire, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Malawi, Mali, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Rwanda, Sénégal, Somalie, Afrique du Sud, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Togo, Ouganda, Zambie, Zimbabwe.

Ce céphalophe réside dans les régions d'Afrique centrale, orientale et du sud qui fournissent des quantités suffisantes de couverture, tout en évitant la forêt tropicale et le désert. Typiquement c'est une espèce vivant dans les savanes boisées, mais on la retrouve souvent dans les zones relativement ouvertes et s'étend jusque dans la zone alpine dans certaines régions montagneuses comme sur le Mont Kenya et le Mont Kilimandjaro. Ce bovidé montre un niveau élevé de capacité d'adaptation aux modifications de son habitat causé par la propagation de l'agriculture, et il survit souvent en grand nombre partout où il y a une faible croissance secondaire.


Sylvicapra grimmia map
Carte de répartition du céphalophe de Grimm

ALIMENTATION

Le céphalophe de Grimm est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose principalement de feuilles, d'herbes, de fruits, de graines et de plantes cultivées. Il déterre des racines, des tubercules et des bulbes avec ses sabots. La résine et l'écorce des arbres sont parfois consommées. Il arrive parfois qu'il se nourrisse d'insectes comme des chenilles ou des fourmis et, plus rarement, des lézards, des grenouilles, des rongeurs et des oiseaux. Son alimentation lui apporte l'eau nécessaire à sa survie, lui permettant de passer de longues périodes sans boire.


Céphalophe de Grimm 01
Céphalophe de Grimm au Kenya
© Willem Frost

REPRODUCTION

Le céphalophe de Grimm forme des couples monogames. Il n'y a pas de véritable saison de reproduction dans la mesure où il peut se reproduire toute l'année. La gestation dure entre 3 et 7 mois, bien qu’elle soit diversement estimée. À terme, la femelle donne naissance à un seul petit. Celui-ci naît dans un coin isolé dans une couverture de végétation dense pour être à l'abri des prédateurs. Il atteint sa maturité sexuelle vers l'âge de 8 ou 9 mois.


Céphalophe de Grimm 02
Portait du céphalophe de Grimm

COMPORTEMENT

Le céphalophe de Grimm est actif le jour et la nuit, mais devient plus nocturne dans les zones habitées par l'homme. Les mâles sont territoriaux et marquent leur territoire grâce aux sécrétions provenant de leurs glandes pré orbitales qu'ils frottent contre les rochers et les branches des arbres. Les zones de repos se trouvent généralement sur un terrain élevé, où ils peuvent observer leur territoire. Les femmes, en revanche, préfèrent la couverture plus profonde. Les mâles affichent des postures menaçantes face aux intrus, comme le harcèlement et la présentation de leurs petites cornes. Si l'intimidation ne fonctionne pas, des combats peuvent alors se produire. Cornes contre cornes, ils s'affrontent jusqu'à ce que le perdant abandonne en s’enfuyant ou se couche en signe de soumission. En fait, le succès global de cette espèce provient de sa capacité à habiter une grande variété d'habitat, ainsi que de son adaptation généraliste dans son alimentation.


Céphalophe de Grimm-03
Céphalophe de Grimm en captivité
© Deon Furstenburg

MENACES

Bien qu'il existe des baisses localisées dans certaines régions en raison d'une chasse intense, le céphalophe de Grimm ne semble pas devoir faire face à des menaces sérieuses pour sa survie. Ses capacités d'adaptation lui ont permis de résister largement dans les paysages dominés par l'homme et il reste relativement commun dans toute son aire de répartition actuelle.


Céphalophe de Grimm-04
Céphalophe de Grimm dans la savane
© Trevor Hardaker

STATUT ET CONSERVATION

Le céphalophe de Grimm n'est pas considéré comme une espèce menacée. Très commun, il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN. L'espèce est très bien représentée dans un grand nombre de parcs nationaux du Sénégal jusqu'en Afrique du Sud, et est également bien représentée dans les terres privées.


Céphalophe de Grimm 05
Gros plan d'un céphalophe de Grimm
© Arno Meintjes

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît treize sous-espèces distinctes de céphalophe de Grimm :

- Sylvicapra grimmia altivallis

- Sylvicapra grimmia caffra

- Sylvicapra grimmia campbelliae

- Sylvicapra grimmia coronata

- Sylvicapra grimmia grimmia

- Sylvicapra grimmia hindei

- Sylvicapra grimmia lobeliarum

- Sylvicapra grimmia madoqua

- Sylvicapra grimmia nyansae

- Sylvicapra grimmia orbicularis

- Sylvicapra grimmia pallidior

- Sylvicapra grimmia splendidula

- Sylvicapra grimmia steinhardti

Common duiker
En anglais, le céphalophe de Grimm est appelé Common duiker
© Arno Meintjes

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCéphalophe de Grimm
Autre nomCéphalophe commun
English nameCommon duiker
Español nombreDuiker común
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleCephalophinae
GenreSylvicapra
Nom binominalSylvicapra grimmia
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Céphalophe de Grimm
Le céphalophe de Grimm
© Brent Huffman

SOURCES