Manimalworld

Bubale roux (Alcelaphus buselaphus)


Le bubale roux (Alcelaphus buselaphus) est un mammifère appartenant à la famille des bovidés. Cette antilope forme, avec deux autres espèces, le genre Alcelaphus. Autrefois présent sur une grande partie de l’Afrique, cet herbivore ne vit plus que dans quelques pays de ce continent.


Bubale roux (Alcelaphus buselaphus)
Bubale roux (Alcelaphus buselaphus)



DESCRIPTION

Le bubale roux est grand bovidé mesurant de 1,60 à 2,15 m de long du bout du museau jusqu'à la base de la queue pour un poids allant de 116 à 218 kg. La queue mesure entre 30 et 70 cm.

Son manteau court varie considérablement en couleurs selon les sous-espèces allant du rouge, noir ou beige à brun doré. Sa queue est brun foncé avec des poils noirs sur la face extérieure.

Le bubale roux a de longues pattes, un cou court, un visage long et étroit avec des oreilles pointues. En dépit d'être un peu maladroit en apparence, le bubale est en fait un coureur agile et rapide, capable d'atteindre des vitesses de 70 km/h. En dehors de son long visage, la poitrine large et inclinée vers l'arrière du bubale est une autre caractéristique permettant de le distinguer des autres antilopes.

Mâles et femelles portent des cornes. Elles sont rapprochées à la base, se courbant légèrement vers l'avant et vers l'extérieur, puis vers l'intérieur et pointent ensuite vers l'arrière. Les 2/3 inférieurs des cornes ont des anneaux distincts. Celles de la femelle sont plus minces. Le bubale roux est doté de glandes pré orbitales avec un conduit central. Elles sécrètent un liquide collant sombre. Cette dernière caractéristique est similaire à celle du bubale de Lichtenstein, tandis que chez le bubale caama cette sécrétion est incolore.


Alcelaphus buselaphus
Alcelaphus buselaphus

HABITAT

Autrefois répandue dans tout le continent africain, l'aire de répartition du bubale roux s'est considérablement réduite au fil des siècles. On le trouve encore sur une grande partie de l'Afrique australe et marginalement en Angola près de la frontière de la Namibie. Bien que son aire se soit drastiquement réduite avec l'arrivée des colons européens, le bubale roux est à nouveau en expansion et a été réintroduit dans de nombreuses zones protégées et parcs privés. L’espèce a également été largement introduite en dehors de son ancienne aire de répartition. Cet animal occupe les savanes ouvertes et les prairies boisées, se déplaçant parfois en habitat plus aride après les pluies.


Alcelaphus buselaphus map
Carte de répartition du bubale roux

ALIMENTATION

Le bubale roux est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose principalement de graminées. Sa tête étroite est adaptée à sélectionner l'herbe luxuriante et fibreuse délaissant les tiges de mauvaise qualité. Comparé aux autres bovidés, il peut digérer une grande quantité de nourriture. Dans les régions où l'eau rare, il peut manger des melons, des racines et des tubercules.


bubale roux 03
Le bubale roux est un mammifère herbivore

REPRODUCTION

La saison de reproduction du bubale roux se déroule tout au long de l'année. Néanmoins, dans certaines régions de son aire, elle se déroule pendant une courte période au cours de la saison des pluies. L'accouplement a lieu dans les territoires défendus par un seul mâle, surtout dans les zones ouvertes. Les mâles peuvent se battre farouchement pour la domination. Le mâle dominant sent les parties génitales de la femelle, et la suit si elle est en œstrus. Dans les grands troupeaux, les femelles s'accouplent avec plusieurs mâles.

Après une période de gestation d'environ 8 mois, la femelle met au monde un seul petit. Le nouveau-né reste caché jusqu'à ce qu'il soit assez fort pour rejoindre le troupeau. Il est sevré vers l'âge de 4 mois et atteint sa maturité sexuelle entre 1 an et demi et 2 ans et demi. L'espérance de vie du bubale roux est de 11 à 20 à l'état sauvage et jusqu'à 19 ans en captivité.


bubale roux 01
Bubale roux femelle et son petit

COMPORTEMENT

Comme la plupart des antilopes, le bubale roux est diurne. C'est un animal grégaire qui forme des troupeaux comprenant jusqu'à 300 individus. Un plus grand nombre se réunit dans des endroits avec beaucoup d'herbe. Le plus grand troupeau enregistré était composé de 10 000 animaux. Les membres d'un troupeau peuvent être divisés en 4 groupes : les mâles territoriaux adultes, mâles adultes non territoriaux, les jeunes mâles, et les femelles avec leurs petits.

Les mâles adultes sont territoriaux et délimitent leurs domaines. Les troupeaux de femelles et leurs petits se déplacent entre les territoires masculins et séjournent temporairement dans ceux qui contiennent un pâturage de qualité. Lorsque le troupeau mange, l'un des membres du groupe reste à l'affût du danger se plaçant souvent sur une termitière pour mieux voir de loin. Les troupeaux migrent seulement durant les périodes d'extrême nécessité, comme lors de catastrophes naturelles et la sécheresse.


Bubale roux 02
Le bubale roux est une antilope grégaire

MENACES

Quoique la plupart des sous-espèces de bubales roux se produisent en grand nombre, les populations ont tout de même diminué. La chasse en est en grande partie la cause ainsi que la concurrence avec le bétail. Le bubale roux est un animal facile à chasser et sa viande savoureuse est très recherchée. L'extinction de la sous-espèce Alcelaphus buselaphus buselaphus devrait servir d'avertissement au sujet de la vulnérabilité de cette espèce à de telles menaces. Le bubale roux est un animal qui supporte mal la captivité. On le trouve donc rarement dans les élevages ou les zoos.

Les prédateurs naturels ne sont pas une véritable menace pour l'espèce. Les adultes sont la proie des lions, léopards, hyènes et lycaons. Les guépards et les chacals s'attaquent plutôt aux jeunes.


Bubale roux 05
Gros plan d'un bubale roux
© JuzaPhoto.com

STATUT ET CONSERVATION

Le bubale roux n'est pas considéré comme une espèce menacée d'extinction bien que certaines sous-espèces soient en danger. Il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Actuellement, il n'existe aucune mesure de conservation spécifique connue pour le bubale roux. Cependant, il se produit dans plusieurs parcs nationaux notamment au parc national du Serengeti en Tanzanie, ce qui peut lui offrir une certaine protection contre les menaces qui pèsent sur l'espèce. Néanmoins, pour les sous-espèces en danger, il est nécessaire d'améliorer ou de mettre en oeuvre des mesures de protection efficace de toute urgence avant qu'elles ne disparaissent.


bubale roux au Serengeti
Bubales roux au Serengeti

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît six sous-espèces de bubales roux dont une est déclarée éteinte par l'IUCN (EX) :

- Alcelaphus buselaphus buselaphus

- Alcelaphus buselaphus cokii

- Alcelaphus buselaphus lelwel

- Alcelaphus buselaphus major

- Alcelaphus buselaphus swaynei

- Alcelaphus buselaphus tora


Hartebeest
En anglais, le bubale roux est appelé Hartebeest

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communBubale roux
English nameHartebeest
Español nombreBúbalo común
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleAlcelaphinae
GenreAlcelaphus
Nom binominalAlcelaphus buselaphus
Décrit parPeter Simon Pallas
Date1766



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

SOURCES