Manimalworld

Boeuf musqué (Ovibos moschatus)


Le bœuf musqué (Ovibos moschatus) est un imposant mammifère ongulé appartenant à la famille des bovidés (Bovidae). Ce capriné est l'unique représentant du genre Ovibos. Protégé du froid glacial par un long poil rude et une épaisse couche de fin duvet, il est le plus septentrional des ongulés.


Boeuf musqué (Ovibos moschatus)
Bœuf musqué (Ovibos moschatus)



ÉVOLUTION

Les plus proches parents vivants du bœuf musqué sont les moutons et les chèvres. Il y a de cela 200 000 à 90 000 années, les ancêtres de ce bovidé ont migré depuis la Sibérie jusqu'en Amérique du Nord depuis le détroit de Béring. Comme le bison d'Amérique et l'antilope d'Amérique, le bœuf musqué a été parmi les quelques espèces de la mégafaune du pléistocène à survivre aux extinctions massives qui se sont produites entre le pléistocène et l'holocène.


Ovibos moschatus
Ovibos moschatus

DESCRIPTION

Le bœuf musqué est un grand ongulé mesurant de 1,90 à 2,30 m de long, de 1,20 à 1,51 m de haut pour un poids allant de 200 à 410 kg. La longueur de la queue varie de 9 à 10 cm. Il peut varier de taille entre les régions du nord et du sud, et un certain nombre de sous-espèces ont été proposées.

Animal trapu et massif, le bœuf musqué ressemble superficiellement au bison d'Amérique avec un grand corps, des pattes courtes et robustes, une queue courte, un cou assez court et une légère bosse au niveau des épaules. Mais malgré son aspect de bovin, famille à laquelle il est physiquement proche, ce bovidé est un capriné à l’épaisse toison laineuse et isolante, noire, grise ou brune, adapté au climat arctique.

Le pelage est brun foncé à noir, plus pâle sur les jambes, le visage et le dos, et se compose d'une couche intérieure douce dense, protégée par de sombres et grossiers poils de garde qui peuvent mesurer plus de 60 centimètres de long pouvant parfois atteindre le sol. Une longue barbe s’étend sous le menton jusqu’au poitrail.

Mâles et femelles portent des cornes qui courbent vers le bas et vers l'extérieur. Celles-ci se rencontrent au milieu du crâne formant un grand patron. Généralement les cornes du mâle sont plus massives que celles des femelles. De plus les cornes des femelles sont séparées par une bande de pelage.


Boeuf musqué 01
Le bœuf musqué est un bovidé des toundras arctiques

HABITAT

Historiquement, le bœuf musqué vivait en Alaska, dans le nord du Canada au Groenland, bien que sa répartition actuelle soit quelque peu réduite, et l'espèce a été exterminée dans certaines régions au cours du XXe siècle. Proche de l'extinction à cause de la chasse, ses effectifs ont augmenté depuis (environ 75 000 animaux en 1999) et il a été réintroduit dans plusieurs pays tels que la Sibérie, la Norvège, la Russie, l'archipel du Svalbard ainsi que dans certaines parties du Groenland.

Le bœuf musqué est une espèce caractéristique de la toundra arctique. En été, il a tendance à évoluer dans les plaines humides, comme les vallées fluviales et les rives des lacs, et se déplace en hiver vers plateaux plus élevés où les vents violents empêchent l'accumulation de la neige profonde, rendant ainsi la recherche de nourriture plus aisée.


Ovibos moschatus range map
Carte de répartition du bœuf musqué

ALIMENTATION

Le bœuf musqué est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose essentiellement de carex et de graminées. Durant les mois d'été, le régime inclut des herbes, plantes vertes, carex, mousses, arbustes, herbes et plus généralement toute la végétation disponible. À cette période, les aliments sont peu digérés, car leurs matières fécales comportent encore un taux élevé de nutriments disponibles. En hiver, le régime alimentaire change l'alimentation se faisant plus rare. L'animal se tourne alors vers les saules, les tiges de bouleaux nains, les racines, mousses, lichens ainsi que de diverses végétations qu'il peut encore trouver. Il gratte la neige avec ses sabots pour pouvoir atteindre ces plantes. L'hiver, il s'hydrate en avalant de la neige.


Boeuf musqué 02
Le boeuf musqué est un mammifère herbivore

REPRODUCTION

À la saison des amours, le mâle émet une sorte de mugissement sourd. On pense qu'il signale le début des combats pour accéder aux femelles. Ceux-ci se battent jusqu'à ce que l'un des deux abandonne par fatigue. L'accouplement a lieu entre juin et septembre. La période de gestation dure entre 8 et 9 mois, après quoi la femelle met au monde un seul veau.

Lorsqu'il vient au monde, le jeune est déjà couvert d'un épais manteau laineux. Très précoce, il est capable de suivre sa mère et rejoindre le troupeau quelques heures après la naissance. Son sevrage surviendra vers l'âge de 1 an. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à environ 3 ans et les mâles autour de 5 ou six ans. Les cornes des jeunes veaux pousseront jusqu'à l'âge de 6 ans.

L'espérance de vie du bœuf musqué sauvage est comprise entre 12 et 20 ans. La sévérité des hivers dans leur aire de répartition est souvent la cause de mortalité pour beaucoup de jeunes veaux et les adultes faibles. Les adultes meurent généralement par incapacité à digérer correctement la nourriture en raison de l'usure excessive des molaires, ou en raison de la prédation.


Boeuf musqué 09
Bœuf musqué juvénile

COMPORTEMENT

Le bœuf musqué est un animal grégaire qui forme des troupeaux mixtes allants de 10 à 20 animaux. Il arrive que l'on puisse rencontrer des mâles solitaires ou en troupeaux de célibataires. Durant l'été, de petits groupes se forment dirigés par un mâle dominant. Les autres mâles sont alors exclus. Les confrontations sont nombreuses à cette époque.

La hiérarchie sociale du troupeau est fondée sur la domination. La domination chez les mâles est généralement déterminée au cours de la saison de reproduction, et parfois tout au long de l'année des combats, ainsi que des grognements et des soufflets. Dans certains cas, ils ont également recours aux coups de tête. Bien que ces combats semblent assez violents, le coup de tête ne provoque que rarement des blessures graves ou la mort. Chez les femelles, la domination est déterminée par l'âge et la taille. Les plus âgées exerçant généralement une position dominante sur les jeunes, les petits, et les autres femelles. Les veaux sont généralement plus bas dans la hiérarchie, bien qu'ils déterminent déjà la domination entre eux par la poursuite, le montage, et les jeux.

En hiver, les groupes se réunissent à nouveau pour mieux lutter contre les prédateurs, portant la taille des groupes à 60 ou 70 individus. Lorsque l’un des membres du groupe est menacé par des loups ou un ours, le troupeau se réfugie au sommet d’une dune ou en un endroit où la neige est peu profonde. Les mâles et les femelles adoptent alors un comportement défensif particulier. Ils se mettent en cercle autour des jeunes bouvillons en faisant face et en présentant leurs cornes face au danger. Lorsque celui-ci se fait pressant, c’est l’animal le plus fort qui charge.

Le bœuf musqué est sédentaire et passe paisiblement d’un pâturage à l’autre dans sa région d’origine, sans effectuer de grandes migrations. Bien que ce bovidé soit parfaitement adapté au froid, son système de protection n'est efficace que par froid sec. L'humidité peut être mortelle pour lui, car détrempés par la pluie, les jards occasionnent une déperdition de chaleur corporelle générant ainsi des hypothermies. Et si un coup de gel surprend le bœuf musqué alors qu’il est couché, les poils peuvent rester collés au sol et l’empêcher de se relever. En été, cet animal est fréquemment sujet aux insolations à cause de son épaisse toison. Comme seules ses pattes antérieures sont munies de glandes sudoripares, il ne peut évacuer aisément la chaleur. C’est pour cette raison qu’il recherche les plaques de neige pour se rafraîchir.


Boeuf musqué 03
Le boeuf musqué est un animal grégaire

PRÉDATEURS

En raison de sa taille, le bœuf musqué n'a que peu de prédateurs naturels. Le loup arctique et parfois l'ours polaire ou l'ours brun sont les seuls ayant la capacité de s'en prendre à cet énorme animal, bien que dans la plupart des cas, ce sont les jeunes veaux qui sont visés. Lorsqu'ils sont menacés, les bœufs musqués forment un cercle en plaçant les petits au centre. C'est le plus fort qui se charge d'attaquer.


Boeuf musqué en captivité
Un boeuf musqué en captivité

MENACES

Le bœuf musqué a longtemps été exploité pour sa viande, sa peau, ses cornes et sa fourrure, et le duvet extrêmement doux, connu sous le nom qiviut, est apprécié comme une des laines les plus légères et les plus chaudes dans le monde. La présence croissante des êtres humains dans l'Arctique au cours du XIXe et XXe siècle a conduit à une chasse excessive, d'autant plus que le comportement de l'espèce pour se défendre et le regroupement les rend ainsi vulnérables à l'homme avec des armes à feu. L'espèce fut ainsi exterminée dans plusieurs parties de son aire de répartition. Heureusement, les règlements de chasse, une recolonisation naturelle, et la réintroduction de l'espèce ont abouti à un rétablissement de la population, et le bœuf musqué n'est actuellement pas considéré comme menacé à l'échelle mondiale. Cependant, il est susceptible, dans un avenir proche, de voir apparaître une nouvelle menace en raison des effets combinés du réchauffement climatique et de l'augmentation de l'activité humaine sur son habitat arctique. Ce sont principalement le survol des troupeaux par les avions et les hélicoptères qui provoquent les dérangements les plus dévastateurs. Ces passages font perdre leur sang-froid aux bœufs et provoquent des fuites éperdues, lors desquelles de nombreux jeunes sont piétinés. Vu le faible taux de reproduction, ces stress inutiles mettent l’espèce en danger.


Boeuf musqué 05
Gros plan d'un bœuf musqué

STATUT ET CONSERVATION

Le boeuf musqué n'est actuellement pas considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Le bœuf musqué se produit dans un certain nombre de zones protégées à travers son habitat, et la chasse est maintenant réglementée par des quotas et des permis, avec une préférence généralement accordée aux chasseurs de subsistance locaux. Les réintroductions, entreprises en réponse aux préoccupations sur la situation de l'espèce, ont généralement réussi, et le retour du bœuf musqué en Alaska dans les années 1930 est considéré comme une importante réussite pour sa conservation. D'autres mesures de conservation proposées pour les espèces comprennent la surveillance de la population, la sensibilisation du public, et l'élaboration de plans de gestion à long terme. L'habitat du bœuf musqué assez répandu, et il est à espérer que, avec une bonne gestion et le soutien du public, cette relique rustique et emblématique de l'âge de glace continuera à évoluer dans nos paysages.


Boeuf musqué 06
Le boeuf musqué est bien adapté à la vie arctique

SOUS-ESPÈCES

Actuellement, la classification de l'ITIS ne reconnaît aucune sous-espèce de bœuf musqué. Néanmoins, certains auteurs en citent parfois deux, mais la distinction entre les deux sous-espèces est basée principalement sur l'emplacement de l'animal.


Boeuf musqué 08
Un troupeau de bœufs musqués au Groenland

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* L'épaisse fourrure du boeuf musqué le protège des essaims de mouches noires et de moustiques qui rendent les hommes fous, mais les yeux et les oreilles peuvent être mises à vif.

* Les sabots du boeuf musqué ont l'arête tranchante et sont élargis pour lui permettre de courir vite sur le sol inégal et couvert de neige.

* Une légende esquimaude veut que, si un boeuf musqué part vers le sud, tous les autres suivent. En 1898, lorsque Buffalo Jones captura cinq spécimens au Canada pour les ramener vers le sud, les Esquimaux leur tranchèrent la gorge pour éviter la catastrophe.


Muskox
En anglais, le bœuf musqué est appelé Muskox

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communBœuf musqué
English nameMuskox
Español nombreBuey almizclero
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleCaprinae
GenreOvibos
Nom binominalOvibos moschatus
Décrit parEberhard Wilhelm von Zimmermann
Date1780



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Boeuf musqué 07
Le bœuf musqué

SOURCES