Manimalworld

Antilope du Tibet (Pantholops hodgsonii)


L'antilope du Tibet (Pantholops hodgsonii), également appelée Chiru, est un mammifère originaire d'Asie appartenant à la famille des Bovidae. Ce capriné est l'unique espèce formant le genre Pantholops. Son nom scientifique, hodgsonii, lui fut attribué pour rendre hommage au naturaliste britannique Brian Houghton Hodgson.


Antilope du Tibet (Pantholops hodgsonii)
Antilope du Tibet (Pantholops hodgsonii)



DESCRIPTION

L'antilope du Tibet est un mammifère mesurant de 1,10 à 1,40 m de long, de 73 à 94 cm de haut pour un poids allant de 25 à 55 kg. Seuls les mâles ont des cornes. Elles sont minces, de couleur noire, annelées et en forme de S. Elles peuvent atteindre 60 cm de long.

L'antilope du Tibet est bien connue pour posséder la plus belle et la plus chaude laine du règne animal. Cette adaptation fournit de la chaleur dans le rude climat du plateau tibétain, mais a grandement contribué au déclin de cette espèce. Cette antilope est étroitement liée aux mouflons et aux chèvres. Le pelage est gris et brun rougeâtre avec un sous-poil dense et remarquablement doux. La couleur des parties inférieures est blanc crème et les narines bulbeuses ont de petits sacs gonflables sur le côté.


Pantholops hodgsonii
Pantholops hodgsonii

HABITAT

Endémique du plateau tibétain, l'antilope du Tibet se trouve principalement dans les régions chinoises dans les provinces du Xinjiang et Qinghai, bien que certains individus migrent au Ladakh au nord-est de l'Inde. L'antilope tibétaine vit dans les régions steppiques difficiles d'accès à des altitudes de 3 700 à 5 500 m d'altitude où les températures peuvent descendre jusqu'à -40°.


Pantholops hodgsonii range map
Carte de répartition de l'antilope du Tibet

BIOLOGIE

L'antilope du Tibet est un mammifère herbivore, mais il existe peu d'informations sur son régime alimentaire. L'accouplement a lieu en novembre et décembre. À cette période, les mâles se battent farouchement pour contrôler l'accès à des groupes de dix à vingt femelles. Bien qu'ils semblent être non territoriaux, les mâles défendent violemment leur harem contre les mâles concurrents. Quand une femelle s'approche d'un mâle, celui-ci caracole autour d'elle avec la tête haute. Les femelles migrent vers le nord pour mettre bas entre juin et juillet. La période de gestation dure entre sept et huit mois, après laquelle la femelle donne naissance à un seul petit. L'espérance de vie des nouveau-nés est extrêmement faible dans cet environnement difficile.

L'antilope du Tibet est un animal extrêmement prudent et vigilant. Partiellement dissimulée dans la végétation, elle se repose dans des dépressions creusées dans le sol, qui offrent une protection contre les vents de montagne et la prédation. Il n'y a pas de prédateurs connus, bien que Schaller (1996) ait émis l'hypothèse que l'une des raisons qui fait que les femelles migrent vers le nord pour la mise bas serait peut-être pour éviter les loups pendant la grossesse et la naissance.


antilope du Tibet 02
Couple d'antilopes du Tibet

MENACES

Autrefois, de grands troupeaux parcouraient le plateau tibétain. Dans les années 1990, un déclin important a été enregistré. On estimait alors que la population avait perdu près de 75 000 individus, avec pas moins de 20 000 individus tués chaque année. La cause principale de ce déclin provenait de la production de châles fabriqués à partir de la laine fine et chaude de cette espèce. Jusqu'à cinq antilopes sont nécessaires pour produire un seul châle et, leur production peut rapporter jusqu'à 15 000 $ .


antilope du Tibet 01
L'antilope du Tibet est une espèce menacée

STATUT ET CONSERVATION

L'antilope du Tibet est considérée comme une espèce menacée. Elle est inscrite dans la catégorie En danger (EN) sur la Liste rouge de l'IUCN et en Annexe I de la CITES.

L'antilope du Tibet est protégée juridiquement en Chine, en Inde et au Népal. Jusqu'en 2002, les châles en laine de cette antilope étaient légalement fabriqués dans les États du Jammu-et-Cachemire en Inde, mais une interdiction sur leur fabrication a maintenant été mise en place. Des campagnes d'éducation et de lutte contre le braconnage ont été menées. Quelques progrès discrets ont été notés, mais restent encore infimes, car il est prouvé que le commerce illégal continue et les efforts de conservation doivent absolument se poursuivre pour assurer la survie de ce bovidé.


Chiru
L'antilope du Tibet est également appelée Chiru

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communAntilope du Tibet
Autre nomChiru
English nameTibetan antelope
Español nombreAntílope tibetano
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleCaprinae
GenrePantholops
Nom binominalPantholops hodgsonii
Décrit parBrian Houghton Hodgson
Date1834



Satut IUCN

En danger (EN)

Tibetan antelope
En anglais, l'antilope du Tibet est appelée Tibetan antelope

SOURCES