Manimalworld

Antilope cervicapre (Antilope cervicapra)


L'antilope cervicapre (Antilope cervicapra), également appelée Blackbuck, est une espèce d'ongulé vivant dans le sous-continent indien. Ce bovidé est l'unique représentant du genre Antilope.


Antilope cervicapre (Antilope cervicapra)
Antilope cervicapre (Antilope cervicapra)



DESCRIPTION

L'antilope cervicapre est une antilope mesurant jusqu'à 1,20 m de long du bout du museau jusqu'à la base de la queue, de 74 à 84 cm de haut pour un poids allant de 32 à 43 kg. Les cornes mesurent de 46 à 69 cm. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce, les mâles étant plus grands que les femelles.

L'antilope cervicapre est appelée blackbuck en anglais, nom qui fait référence à la coloration qu'ont les mâles à l'âge de la maturité. C'est l'une des rares antilopes dont le mâle diffère de la femelle par sa coloration noire présente des parties supérieures à la face externe des membres. La femelle arbore une coloration fauve beige. Chez les deux sexes, la partie inférieure du corps est de couleur blanche ainsi que l'intérieur des jambes. Un anneau blanc est également présent autour de chaque oeil. L'albinisme chez l'antilope cervicapre est rare et causé par l'absence de pigment de mélanine.

Chez cette antilope, seul le mâle porte de belles cornes annelées et torsadées en spirale. Le mufle, étroit, est blanc, la queue est courte et les sabots sont pointus.


Antilope cervicapra
Antilope cervicapra

HABITAT

Originaire d'Asie, l'antilope cervicapre vivait autrefois sur la majeure partie du sous-continent indien. Aujourd'hui, cette antilope vit principalement en Inde et une petite population existe encore au Népal. L'espèce a été déclarée éteinte régionalement au Pakistan et totalement au Bangladesh. Introduite en Amérique, l'antilope cervicapre peut également être observée aux États-Unis et en Argentine.

L'antilope cervicapre occupe les grandes plaines herbeuses, les bois clairs et les semi-déserts. En Inde, le parc national de Velavadar est le parc national comprenant la plus grande population de cette antilope. Celle-ci était estimée à 1 500 individus dans les années 1990. Au Népal, les derniers survivants vivent au sud du parc national de Bardia. En 2008, la population était estimée à 184. Introduite en Argentine et aux États-Unis, on comptait environ 43 600 individus dans ces deux pays à la fin du XXe siècle.


Antilope cervicapra range map
Carte de répartition de l'antilope cervicapre

ALIMENTATION

L'antilope cervicapre est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose principalement de graminées. Dans le désert de Cholistan, certains individus ont été observés mangeant des feuilles d'acacias. Au parc national de Velavadar, les gousses de Prosopis juliflora sont également consommées durant la saison sèche où l'herbe est de qualité moindre. Cette antilope doit boire tous les jours et peut se déplacer sur de longues distances pour rechercher de l'eau et sa nourriture.


Antilope cervicapre 06
L'albinisme est un phénomène rare chez l'antilope cervicapre

REPRODUCTION

L'antilope cervicapre peut se reproduire toute l'année. On observe néanmoins 2 pics en mars-avril et août-septembre. Pendant la saison des amours, les mâles marquent leur territoire et se battent entre eux. Ces combats d'intimidation sont assez violents, mais rarement mortels. Après une période de gestation de 6 mois, la femelle met au monde un petit (parfois 2). Le jeune peut marcher déjà quelques heures après sa naissance. Il est sevré au bout de 2 mois et atteint sa maturité sexuelle à l'âge de 16 mois. Son espérance de vie est de 12 ans à l'état sauvage et de 16 ans en captivité avec un record de 18 ans.


Antilope cervicapre 05
Antilope cervicapre et son petit

COMPORTEMENT

L'antilope cervicapre est une espèce grégaire vivant généralement en troupeaux composés de 5 à 50 individus. Ces troupeaux peuvent être mixtes, entièrement composés de mâles, ou encore composés de femelles et de leur progéniture. Ce bovidé est généralement actif tout au long de la journée pendant les mois les plus froids, mais surtout le matin et en fin d'après-midi lorsque les températures sont élevées.

Pour échapper à ses principaux prédateurs tels que le loup et le léopard, l'antilope cervicapre compte principalement sur sa vitesse de course. Lorsqu'un prédateur potentiel est repéré, l'antilope peut sauter extrêmement haut, avant d'effectuer un certain nombre de petits sauts et puis galoper loin à des vitesses allant jusqu'à 80 km/h.


Antilope cervicapre 01
L'antilope cervicapre est un animal grégaire

PRÉDATEURS

En plus de l'homme, qui est son plus grand prédateur, l'antilope cervicapre peut être la proie du loup des indes et plus rarement des tigres et des léopards. Autrefois, son principal prédateur naturel était le guépard d'Asie qui a aujourd'hui disparu. Les jeunes sont souvent victimes des loups, des chacals mais aussi des chiens domestiques. Les adultes ont moins à craindre de ces derniers grâce à sa vitesse.

Cette antilope est très craintive et fuit au moindre bruit. Le jeu de saute-mouton fait partie de ses activités ludiques. Ses sens ne sont que moyennement développés, en effet, elle à une ouïe et un odorat plutôt faible, elle se sert donc surtout de sa vue et de ses capacités sportives pour fuir le danger.


Antilope cervicapre 02
Gros plan d'une antilope cervicapre

MENACES

Autrefois, l'antilope cervicapre était le mammifère ongulé le plus abondant du sous-continent indien. La population a subi un fort déclin au cours de ces 100 dernières années. Elle est localement déclarée éteinte au Pakistan et au Bangladesh. La destruction de son habitat est une menace majeure pour cette antilope. Celui-ci est défriché pour l'agriculture ainsi que le développement de la population humaine. La chasse pour sa viande et pour ses cornes a également un impact sur la population d'antilopes. Dans certaines régions de son aire, elle est abattue parce qu'elle s'attaque aux cultures provoquant ainsi des conflits avec les agriculteurs locaux.


Antilope cervicapre 03
L'antilope cervicapre est chassée pour ses magnifiques cornes

STATUT ET CONSERVATION

L'antilope cervicapre est considérée comme une espèce moyennement menacée. Elle est inscrite dans la catégorie Quasi menacé (NT) sur la Liste rouge de l'IUCN et en Annexe III de la CITES.

Bien que la population d'antilopes cervicapres a diminuée de façon spectaculaire dans le passé, leur nombre en Inde est maintenant stabilisé. Elle se produit dans de nombreux parcs nationaux en Inde. Des mesures de conservation sont en cours pour sauvegarder la population restante vivant au Népal, qui n'a augmenté que de 9 individus en 1975, à près de 200 en 2008. L'amélioration des points d'eau, de la gestion des prairies et le contrôle des chiens errants sont d'autres mesures recommandées pour la conservation de l'espèce au Népal.


Blackbuck
En anglais, l'antilope cervicapre est appelée Blackbuck

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît deux sous-espèces distinctes d'antilope cervicapre :

- Antilope cervicapra cervicapra

- Antilope cervicapra rajputanae


Antilope cervicapre 04
L'antilope cervicapre

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communAntilope cervicapre
English nameBlackbuck
Español nombreSasin
Antílope indio
Antílope negro
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleAntilopinae
GenreAntilope
Nom binominalAntilope cervicapra
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758



Satut IUCN

Quasi menacé (NT)

SOURCES